La suppression des ‘likes’ sur les réseaux sociaux

La suppression des ‘likes’ sur les réseaux sociaux

Des rumeurs circulent depuis un moment et c’est aujourd’hui officiel : Les likes vont être retirés des réseaux sociaux.

Pour être plus précis, Facebook et Instagram ont annoncé vouloir donner la possibilité à leurs utilisateurs de choisir si oui ou non ils souhaitaient voir apparaitre leur like. Ainsi, et s’ils le souhaitent, les internautes pourront masquer les mentions « j’aime » de leur profil. Pour ce faire, il suffira aux usager des deux réseaux sociaux de désactiver le décompte de « likes » sous les différents posts de leur fils d’actualité. Ils pourront également suspendre ces mentions sous leurs propres posts, ainsi ils ne seront pas visibles aux yeux de leurs abonnés. 

Chacun son choix 

 

Les deux géants des réseaux sociaux souhaitent donner le choix à leurs utilisateurs. Chacun sera ainsi libre de faire ce qu’il veut.  Depuis plusieurs années, un débat anime la toile puisque certains critiquent les effets potentiellement délétères de la quête de validation sur les réseaux sociaux.

Les utilisateurs des deux plates-formes du groupe Facebook vont ainsi avoir l’option de désactiver l’affichage du nombre des mentions « j’aime ». Et ce, sous tous les contenus qui s’affichent sur leur fil et ainsi réagir, ou non, sans se laisser influencer par l’avis des autres. Ils pourront aussi suspendre cet indicateur de popularité au cas par cas, pour chaque image et message qu’ils postent en ligne.

Empêcher le risque de harcèlement en ligne créé par les likes

 

Pour beaucoup, les like sont synonymes de popularité, or cette quête effrénée inquiète de nombreux psychologues. Il est vrai que cela peut avoir des répercussions sur la santé psychologiques de certains. Notamment des plus jeunes. Exposés au quotidien, et souvent sans recul, beaucoup prennent cela trop à coeur et en viennent à des décisions irréversibles.

Ils peuvent également en venir à une vision enjolivée ou complètement artificielle de leur environnement et de leur entourage. Ils n’ont ainsi plus la notion de la réalité. Il y a de plus, les risques de harcèlement en ligne, qui sont de plus en plus fréquents malheureusement.

En revanche, Instagram, le géant des réseaux sociaux n’a, finalement, pas décidé de supprimer purement et simplement le compte de « likes ». En effet, les recherches menées depuis 2019 sur des groupes-tests n’ont pas été concluantes. Le pdg d’Instagram raconte notamment que : « Les créateurs étaient très divisés ». Ou encore que « Les petits créateurs étaient globalement plus inquiets parce qu’ils cherchent à déterminer ce qui intéresse leur audience. (…) Les influenceurs déjà bien établis étaient plus ouverts à cette idée, parce qu’ils ont moins besoin de prouver leur valeur. ».

Cette nouvelle option ne changera en rien l’algorithme puisque le système continuera de prédire quels contenus sont susceptibles d’intéresser chaque utilisateur. En effet, cela sera décidé en fonction de nombreux critères, y compris le nombre de « like » (caché, ou non), mais aussi leurs goûts, leurs habitudes….

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Vous souhaitez digitaliser votre entreprise ?

Audineau Group s'occupe de tout !

Nous utilisons les cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. Pour se conformer à la nouvelle directive concernant la vie privée, nous devons vous demander votre consentement pour sauvegarder des cookies sur votre ordinateur